Ma stratégie complète pour le concours Qwanturank

Ma stratégie complète pour le concours Qwanturank

Pour résumer :

Je participe au concours afin de générer du business pour mon entreprise… et aussi pour le plaisir.

Néanmoins, un gain de 20.000 € n’est pas négligeable, je fournis donc un solide effort pour tenter de remporter la victoire.

Ma stratégie SEO globale est basée sur deux idées principales :

  1. Répondre efficacement aux besoins des internautes qui tapent “Qwanturank” sur les moteurs de recherche.
  2. Communiquer régulièrement sur mon site pour convertir les “internautes” en “ambassadeurs”.

Pour le business… et le plaisir !

Ça fait 1 mois que le concours Qwanturank a démarré et que je suis resté la tête dans le guidon pour développer les fonctionnalités de mon site. Le gros du boulot étant maintenant terminé, je peux prendre un peu de temps pour vous exposer ma stratégie 🙂

Le plus important, c’est que je participe au concours en espérant générer du business pour mon entreprise.

J’ai déjà gagné un concours SEO en 2014 (“trafic organique” de Script SEO). C’est très bon pour l’ego et c’est toujours sympa de gagner plein de cadeaux 🙂

Néanmoins, le plus impactant pour mon entreprise n’a pas été la victoire, mais le business qui a été généré suite à ce concours grâce à la communication. Au cours du concours, j’avais publié chaque jour un article dédié à l’évolution du concours et au SEO, des petits articles rigolos et sans grande prétention technique, mais qui ont permis de me faire connaître. Lorsque les lecteurs ont eu besoin d’un prestataire SEO, ils se sont rappelés de ces articles et ils m’ont contacté (parfois 3 ans plus tard !). Aujourd’hui encore, mes plus gros clients sont directement liés à ce concours. J’en profite pour les saluer et les remercier pour leur fidélité 🙂

Début 2019, le concours de NextLevel a aussi était une occasion de communiquer en publiant chaque jour de petits articles. Ceci a permis de donner de la visibilité à ma prestation de liens en page d’accueil et a engendré pas mal de chiffre d’affaires 😉

Il me semble donc nettement plus intéressant de participer à un concours pour montrer qui on est et ce que l’on est capable de réaliser plutôt que pour le gagner.

La très bonne nouvelle, c’est que c’est 100 % compatible avec le plaisir de participer 🙂

Quelques éléments de ma stratégie

Néanmoins, vu qu’il y a quand même 50.000 € en jeu sur le concours de qwanturank, ça vaut le coup de faire le minimum syndical pour remporter la victoire :mrgreen:

1) Proposer un classement des participants

Lors du dernier concours (“Smartphone pliable” de NextLevel), la page de classement de Monitorank avait donné des résultats spectaculaires : elle était régulièrement devant tous les autres participants dans les résultats de recherche de Google !

Monitorank était souvent devant tous les participants du concours NextLevel

Il me semble donc intelligent de reprendre ce format pour gagner le concours.

Cette idée a été contredite par Fabien de PX Agency, je vous invite à lire son article pour découvrir ses arguments (même si je ne suis pas du tout d’accord avec lui 😛 ).

2) Répondre aux besoins des internautes

J’ai expliqué en détail sur cet article qu’il y a 4 grands types d’internautes qui sont susceptibles de taper “Qwanturank” sur un moteur de recherche

  1. Les « moldus » : il s’agit des internautes qui découvrent le mot « Qwanturank » sur le web, un post de réseau social, au cours d’une discussion et qui voudraient savoir ce que signifie ce mot. Typiquement, ce pourrait être ma mère. Leur besoin est donc de « Savoir ce que signifie le mot Qwanturank« .
  2. Les « webmarketeux » : il s’agit des internautes qui sont passionnés par le webmarketing et qui connaissent déjà l’existence du concours. Ils veulent trouver des éléments plus poussés sur le concours : Comment évolue-t-il ? Qu’en pensent les experts ? Quelles sont les stratégies mises en place par les participants ? Leur besoin est donc : « Avoir des informations sur l’évolution du concours« .
  3. Les participants du concours : ils tapent « qwanturank » pour connaître la position de leur site sur le moteur de recherche. Leur besoin est donc : « Connaître la position de mon site sur le moteur de recherche« .
  4. Les consultants SEO : ils tapent « qwanturank » pour décortiquer la SERP et tenter de comprendre le fonctionnement du moteur de recherche. Leur besoin est donc : « Obtenir des données pour analyser le fonctionnement du moteur« .

Pour qu’une page soit pertinente, il faut tenter de répondre au mieux à leur besoin voici comment je procède :

a) Répondre au besoin des “moldus”

J’affiche immédiatement la définition du mot Qwanturank en haut de la page :

Il suffit alors de cliquer sur “lire la suite” pour avoir une page entière de détails sur le concours et quelques informations sur le SEO. J’ai rédigé ce texte avec soin, il est destiné à donner des informations utiles et compréhensibles par des moldus. Je le précise vu que c’est rarement le cas dans un concours pour ce type de texte.

Le format “Lire la suite” permet de ne pas encombrer la page avec des informations inutiles pour les 3 autres types d’internautes.

b) Répondre au besoin des “webmarketeux”

Pour les webmarketeux, je propose quelques informations sur les sites présents dans les résultats de recherche, avec mon avis d’expert SEO.

Je publie aussi des articles de vulgarisation SEO pour donner quelques billes techniques (celui que vous êtes en train de lire, là, tout de suite, maintenant, en est un bon exemple 😉 )

Des informations sur les propriétaires des sites sont aussi disponibles pour que les webmarketeux puissent apprendre à mieux connaître les participants.

c) Répondre au besoin des participants du concours

Pour un participant, l’information la plus importante est de connaître sa position actuelle dans le classement de Qwant, cette information est donc affichée en gros :

Il est toujours désagréable d’avoir à chercher le nom de son site parmi une liste (surtout lorsque les sites ont quasiment tous le même nom), c’est pour cette raison que je propose un moteur de recherche qui permet d’accéder rapidement à la position de son site :

Même si le concours se base sur les résultats de recherche de Qwant, la position sur Google reste la référence pour déterminer le talent d’un référenceur. Cette information est donc clairement affichée.

Un participant veut également connaître l’évolution du positionnement de son site au fil du temps. Le meilleur moyen est d’afficher un graphique d’évolution des 7 derniers jours, ce qui lui donne immédiatement cette information. Les graphiques des 30 derniers jours sont également proposés.

d) Répondre au besoin des experts SEO

Pour aider les experts SEO, je donne des informations techniques sur les sites, comme le TF, le CF et le nombre de domaines référents :

La prévisualisation des sites leur permet de se faire rapidement une idée sur le contenu des sites, sans avoir besoin de les visiter.

Les scores de pertinence des sites et de la SERP sont aussi des informations précieuses pour se faire une idée de ce que cherche à afficher un moteur :

3) Rendre service aux internautes et communiquer

J’essaie honnêtement de faire un site qui répond correctement aux besoins des internautes. Malheureusement, il ne suffit pas de faire un site avec le cœur pour que les gens viennent le visiter : encore faut-il qu’ils en connaissent l’existence !

Voici comment je vois les stades de l’évolution relation d’un internaute par rapport à un site web :

  1. Internaute” : Personne qui utilise internet, mais qui ne connaît pas le site.
  2. Informé” : Un internaute qui apprend que le site existe (via un réseau social, un forum, un article, une recherche sur un moteur de recherche, une discussion dans la vie réelle…)
  3. Visiteur” : Un informé qui visite le site.
  4. Utilisateur” : Un visiteur qui comprend comment utiliser le site (ce qui n’est pas toujours évident).
  5. Converti” : Un utilisateur qui trouve que le site répond bien à un besoin.
  6. Fidèle et/ou Ambassadeur
    • Fidèle : Un converti qui revient régulièrement sur le site, soit de lui-même, soit lorsqu’il en entend parler de nouveau.
    • Ambassadeur : Un converti qui parle du site (via un réseau social, un article de blog, un forum, une discussion dans la vie réelle…), ce qui attire de nouveaux internautes.

Il y a donc un chemin important à parcourir pour transformer un “internaute” en “ambassadeur” :

  • Il faut souvent qu’un internaute voit passer plusieurs fois le nom d’un site pour qu’il finisse par avoir la curiosité de le visiter.
  • Il faudra peut-être plusieurs visites pour qu’il comprenne bien comment utiliser le site.
  • Un fidèle utilisera peut-être le site pendant plusieurs mois avant de commencer à en parler aux autres internautes.

En terme de SEO, l’objectif final est d’obtenir des ambassadeurs car ils sont susceptibles de poser des liens pour parler du site. Cette information est prise en compte par les moteurs de recherche et améliore la position dans les moteurs de recherche.

Il y a deux conditions pour obtenir un maximum d’ambassadeurs :

  1. Le site doit bien répondre aux besoins des utilisateurs.
  2. Les internautes doivent être informés que le site existe.

C’est pour ces raisons que j’améliore en permanence mon site et que j’essaie de communiquer utilement tous les jours sur les réseaux sociaux, les forums et les commentaires de blogs.

La rédaction d’articles de blog (comme celui que vous avez sous les yeux), fait également partie des moyens de communication 🙂

4) Les optimisations SEO

Pour ce concours j’adopte une philosophe très “white hat” : je ne fais presque pas de SEO. Ceci me permet de me concentrer au maximum sur les besoins des utilisateurs et sur la communication.

J’avoue que j’ai cédé aux sirènes de l’optimisation on-site en forçant la dose sur le texte de présentation du concours. Je n’aurais pas rédigé la partie “Référencer son site” si l’outil 1.fr ne m’avait pas recommandé de le faire :

Si les moteurs de recherche n’existaient pas, je n’aurais pas rédigé ces paragraphes

Dans le style “Tentation du SEO”, j’ai également proposé dès le début du concours de rédiger des articles invités sur des sites comme Abondance, WebRankInfo, AxeNet, SEO by night, Samuel Hounkpe… Dans la précipitation, j’ai fais les choses à l’envers : pour obtenir un article invité, il faut d’abord :

  1. Prouver qu’on a quelque chose de concret et d’intéressant à raconter sur le sujet.
  2. Proposer de rédiger un article sur ce sujet.

C’était donc trop tôt pour se lancer dans cette démarche.

J’en profite pour remercier ceux qui ont accepté de publier un article invité, je bosse dessus pour faire un truc comme il faut 😉

Au passage si vous voulez un article invité ou une interview au sujet du concours, n’hésitez pas à me contacter : ftreca@educaref.fr

Pour le netlinking, je compte surtout sur les ambassadeurs pour obtenir des liens sur les forums, les blogs, etc. Ça peut paraitre utopiste, mais j’ai déjà eu quelques résultats encourageants comme sur le site de Beetle SEO et même des sites de participants ! (merci Thomas et Vanessa)

Faire du white Hat, c’est vraiment agréable car on s’occupe avant tout des humains :

  • Créer un site utile et intéressant.
  • Communiquer, échanger des avis, donner et recevoir des conseils…

C’est tellement plus chaleureux que de manipuler des robots froids et idiots.

Cependant, je dois bien avouer que pour l’instant les résultats ne sont pas du tout à la hauteur du travail investi. En “mode Black Hat”, j’aurai probablement obtenu un meilleur positionnement en seulement quelques heures de travail. Mais je continue à y croire, on verra bien ce que ça donnera comme résultat dans 5 mois.

Conclusion

Je participe au concours afin de générer du business pour mon entreprise… et aussi pour le plaisir.

Néanmoins, un gain de 20.000 € n’est pas négligeable, je fournis donc un solide effort pour tenter de remporter la victoire.

Ma stratégie SEO globale est basée sur deux idées principales :

  1. Répondre efficacement aux besoins des internautes qui tapent “Qwanturank” sur les moteurs de recherche.
  2. Communiquer régulièrement sur mon site pour convertir les “internautes” en “ambassadeurs”.

N’hésitez pas à me faire part de vos réflexions en commentaire 🙂

Article initialement publié sur “Qwanturank classement” le 03/01/2020

6 Replies to “Ma stratégie complète pour le concours Qwanturank”