Comment fonctionne la mise en relation avec les artisans ?

Comment fonctionne la mise en relation avec les artisans ?

Cela fait désormais 5 ans que nous avons commencé à créer des sites web dédiés aux travaux. Nous recevons régulièrement des mails d’internautes qui souhaitent nous faire réaliser leurs travaux, ce qui est impossible vu que nous ne sommes pas professionnels du bâtiment mais des éditeurs de sites internet. Nos interlocuteurs ont du mal à comprendre pourquoi nous ne pouvons pas réaliser leurs travaux.

Voici un article qui explique le fonctionnement global de la mise en relation entre les internautes et les artisans.

Au commencement, il y a un artisan indépendant

Prenons un exemple concret fictif : Georges est un installateur de climatisation. Il est payé lorsqu’il installe, entretient ou dépanne des climatiseurs pour les particuliers. C’est son cœur de métier.

Georges est un artisan qui installe, entretient et dépanne des climatiseurs

Hélas, Georges doit aussi réaliser d’autres tâches pour son entreprise qui, elles, ne lui rapportent rien. Par exemple, il a des obligations administratives et doit tenir sa comptabilité à jour. Généralement les artisans paient un comptable pour prendre en charge ce travail de spécialiste.

Il doit aussi trouver de nouveaux clients, ce qui implique de :

  • Prospecter.
  • Répondre aux appels des particuliers.
  • Préparer des devis.
  • Relancer les clients qui ne répondent pas.

Tout ceci est très chronophage. Pendant qu’il s’occupe de ça, Georges n’est pas en train de travailler sur les climatiseurs et il ne gagne pas d’argent.

La sous-traitance

De ce fait, comme beaucoup d’artisans, Georges décide de devenir sous-traitant pour une plus grosse entreprise de climatisation, appelons-la « ClimExtra ». Comme Georges, « ClimExtra » propose d’installer, d’entretenir et de réparer des climatiseurs. Elle a plusieurs salariés pour réaliser ses chantiers. Comme c’est une entreprise plus importante, elle dispose aussi de commerciaux pour trouver de nouveaux clients, répondre aux appels et préparer les devis. Lorsqu’elle a trop de travail pour ses propres techniciens, elle sous-traite une partie des chantiers à des artisans indépendants, comme Georges.

« ClimExtra » est une grosse entreprise de climatisation

Pour Georges c’est pratique : on lui envoie du travail directement, il n’a plus qu’à se concentrer sur la partie technique de son métier. Il n’a même pas besoin de facturer et de collecter l’argent, c’est la grosse entreprise qui s’en charge. Evidemment, « ClimExtra » prendra une marge pour fournir du travail à Georges. C’est gagnant-gagnant.

Notez bien que Georges n’est pas obligé d’être sous-traitant, il peut très bien décider de se constituer lui-même son propre portefeuille de clients pour ne pas « partager le gâteau ». Mais dans ce cas, il devra passer plus de temps avec ses clients et moins avec les climatiseurs. C’est lui l’entrepreneur, c’est à lui de décider de la direction à prendre.

Les plateformes de devis-travaux

« ClimExtra » fait appel à Georges lorsqu’il y a trop de travail. Mais parfois, « ClimExtra » n’a pas assez de chantiers pour faire travailler ses propres techniciens. C’est un gros problème car il faut quand même payer leurs salaires, même si il n’y a rien à faire.

Du coup, pour trouver régulièrement des clients, « ClimExtra » fait appel aux plateformes de devis-travaux. Leur travail est de collecter les besoins des particuliers et de fournir aux entreprises comme « ClimExtra » des prospects qualifiés. Les plateformes de devis-travaux connaissent bien les métiers du bâtiment. Ils peuvent donc guider les particuliers vers les bonnes entreprises qui sauront mieux répondre à leurs besoins.

Évidemment, « ClimExtra » paie une commission pour ce service.

Les plateformes de devis-travaux collectent les besoins des particuliers

Notez bien que « ClimExtra » n’est pas obligée de passer par une plateforme de devis-travaux. Le directeur peut très bien décider de se constituer lui-même son propre portefeuille de clients, il économisera alors les commissions. C’est lui le directeur, c’est à lui de décider de la direction à prendre.

Généralement les plateformes de devis-travaux connaissent plusieurs corps de métier : plomberie, maçonnerie, charpenterie… Elles sont donc en relation avec des milliers d’entreprises comme « ClimExtra ».

En France, il existe plusieurs plateformes de devis travaux : ViteUnDevis, Travaux.com, MyBestReach, 123devis…

Les collecteurs de contacts

Les plateformes proposent de fournir des prospects qualifiés aux entreprises. Pour survivre, elles doivent donc trouver un maximum de clients. Pour cela, elles disposent souvent d’un site internet contenant des formulaires que les particuliers peuvent remplir pour être recontactés.

Les plateformes utilisent de nombreux canaux pour faire venir les particuliers sur leur site :

  • Publicité sur les réseaux sociaux.
  • Visibilité sur Google.
  • Vidéos sur YouTube
  • etc.

L’affiliation en marque blanche

C’est ici que nous intervenons.

La plateforme de devis-travaux ne peut pas être visible facilement sur Google car c’est un métier à part entière. Elle propose donc aux propriétaires de site internet de placer un formulaire de contact sur leurs sites. A chaque fois qu’un contact est vendu à une entreprise comme « ClimExtra », le propriétaire du site touche une commission.

Les propriétaires de sites sont visibles sur Google

Du particulier jusqu’à Georges

Comme vous pouvez le constater la chaine entre le particulier et Georges est complexe et fait intervenir beaucoup d’acteurs différents ! Mais chacun y trouve son compte car chaque acteur est spécialisé dans son cœur de métier :

  • Installer des climatiseurs.
  • Trouver des chantiers et facturer des clients.
  • Fournir des prospects qualifiés.
  • Collecter des contacts

Ce qu’il est important de comprendre, c’est que tout le monde est libre d’entrer et de sortir de ce système, il n’y a pas de monopole :

  • Georges a de nombreux concurrents dans sa ville.
  • « ClimServices » a de nombreux concurrents dans son département.
  • Plusieurs plateformes se disputent le marché des devis en France.
  • Des centaines de propriétaires de sites luttent pour être visibles sur Google.

Et le particulier dans cette histoire ?

C’est bien joli tout ça, mais le particulier a-t-il vraiment conscience de tout ce système ? Généralement non et c’est justement la raison d’être de cet article : expliquer comment ça fonctionne.

Pourquoi est-il si difficile de trouver Georges ?

Figurez-vous que moi aussi, je suis un particulier et, comme tout le monde, j’ai besoin que George entretienne ma climatisation (j’habite en Espagne et en été il fait régulièrement 40°c). Personnellement, je préférerais contacter directement Georges plutôt que de laisser mes coordonnées à un propriétaire de site inconnu. Tout simplement, pour éviter de payer toutes les commissions et discuter de mon besoin directement avec le technicien.

Bizarrement c’est souvent compliqué de trouver un artisan en direct, pourtant il y en a beaucoup autour de chez nous ! En fait, Georges n’a peut-être pas spécialement envie que je le contacte directement… Ça le couperait dans le travail sur lequel il est concentré et pour lequel il est payé. Il préférera peut-être plutôt recevoir des chantiers clés en main de la part de « ClimExtra ».

Que font les propriétaires de sites de mes données personnelles ?

En remplissant un formulaire de contact en marque blanche, vous donnez vos coordonnées téléphoniques et votre mail (c’est nécessaire pour être recontacté). Que deviennent ces données ?

De notre côté, nous ne conservons pas les données des particuliers. Une fois qu’elles sont transmises à la plateforme de travaux, elles sont obsolètes et nous les supprimons.

Chaque acteur de la chaîne doit respecter la RGPD, vos données sont donc censées être détruites une fois qu’elles ne sont plus utiles.

J’espère que cet article vous aura été utile 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *