Petit test SEO entre amis : la bonne longueur du contenu

Petit test SEO entre amis : la bonne longueur du contenu

Cette semaine, pour mon article du vendredi, je vais vous présenter un test SEO que j’ai imaginé et mis en place il y a 3 semaines avec la collaboration de Baptiste Giraud (un rédacteur web expérimenté qui est maintenant un SEO talentueux 🙂 ).

Pour résumer :

  • Nous faisons un test SEO pour déterminer quel est le nombre de mots idéal pour être visible sur Google avec le mot-clé “longueur contenu”.
  • Nous avons donc créé 3 sites clones, dont seul le nombre de mots varie :
    • 500 mots
    • 1500 mots
    • 3000 mots
  • Ces indicateurs nous permettront de mesurer le succès des sites :
    • Le positionnement des sites sur Google.
    • Le nombre de visiteurs.
    • Le nombre de partages sur les réseaux sociaux.
    • Le nombre de liens naturels obtenus.
  • Deux semaines après le début du test, le site de 3000 mots a l’avantage, mais rien n’est joué d’avance.

Voyons tout ceci en détail 🙂

Facteur testé : la longueur du contenu idéal pour Google

“Quel est le nombre de mots optimal pour être bien positionné sur Google ?”, c’est la question que tous ceux qui font du SEO se sont posés un jour et c’est surtout un débat sans fin 😉

Il y a plusieurs écoles :

  • Il faut mettre le nombre de mots nécessaire pour répondre au besoin du visiteur, ni plus, ni moins.
  • Selon plusieurs études, il faut environ 2000 mots pour être dans le TOP 10, donc je mets 2000 mots.
  • Il faut mettre un maximum d’informations, entrez en profondeur dans chaque détail, et tant pis si la page devient quasiment impossible à lire dans le format web (clin d’œil à l’article record de Wikipédia dédiée à l’histoire du communisme, qui fait 92.000 mots, soit l’équivalent d’un livre de 350 pages !).

Méthode de test

Pour réaliser notre test, nous avons mis 3 sites monopages similaires en concurrence il y a 15 jours (c’est à dire le 30 avril). Le seul facteur variant est la longueur du texte et le nombre d’images :

SiteNombre de motsNombre d’images
longueur-contenu-500.fr5003
longueur-contenu-1500.fr15007
longueur-contenu-3000.fr30009

Voici à quoi ressemblent ces 3 sites :

Les plus observateurs noteront que le site de 3000 mots n’est pas 2 fois plus “haut” que celui de 1500 mots. C’est tout simplement car, proportionnellement, il y a moins d’images dans le site de 3000 mots.

Ils sont tous les trois optimisés pour être visible sur le mot-clé “longueur contenu” sur Google et ils sont en concurrence pour être le plus haut possible dans les résultats de recherche.

Nous aurions pu nous contenter de créer 3 pages sur un même site et voir laquelle était la mieux positionnée par Google. Mais ce test aurait manqué de précision car généralement Google n’affiche qu’une page d’un site pour un mot-clé. En faisant 3 sites différents, nous pouvons comparer finement la position des 3 sites simultanément, ce qui fournit beaucoup plus d’informations. Par exemple, il est très intéressant de savoir que le site de 500 mots est en 19ème position, le site de 1500 mots est 43ème et le site de 3000 mots est 79ème.

Pour ce qui est de la répartition des tâches, Baptiste s’est chargé de faire l’étude des mots-clés, de rédiger les textes et de les optimiser. Je me suis chargé de créer, de publier les sites et de mettre en place le suivi des résultats.

Il n’est pas facile de créer 3 sites clones !

Pour que le test soit concluant, il fallait faire en sorte que les 3 sites soient le plus similaires possibles, afin que le seul facteur qui varie soit bel et bien la longueur du contenu.

L’air de rien, ce n’est pas facile de créer 3 sites clones, il y a beaucoup de détails sur lesquels il faut être très attentif.

Configuration technique similaire

Je me suis vraiment arrangé pour que les sites soient le plus similaires possibles :

  • Les noms de domaine sont quasiment similaires : “longueur-contenu-xxxx.fr” (xxxx étant le nombre de mots contenus dans le site).
  • Ils ont été enregistrés simultanément chez le même registrar.
  • Ils ont été mis en ligne a quelques minutes d’écart.
  • Ils sont sur le même serveur.
  • Ils ont le même thème WordPress.
  • Ils ont les mêmes titres et sous-titres.
  • Ils ont la même sidebar.
  • Ils ont les mêmes images (évidemment le texte de 3000 mots a plus d’images que celui de 500 mots).

Optimisation sémantique équivalente

Le texte de chaque site est unique et a été rédigé individuellement par Baptiste (on notera le gros boulot qu’il a réalisé). Il ne s’agit donc pas du même texte auquel on aurait simplement retiré ou ajouté des phrases. Ceci était indispensable pour éviter les problèmes de contenu dupliqué.

Mais cela posait également un risque : l’un des sites pouvait disposer d’un net avantage à cause d’une optimisation sémantique nettement supérieure aux autres. Baptiste a donc vérifié avec YourTextGuru que chaque texte est interprété de la même façon par Google pour le mot-clé “Longueur contenu”.

L’optimisation sémantique des 3 sites est équivalente

Introduction similaire

Les premières phrases de chaque texte étaient forcément différentes et cette entrée en matière pouvaient fortement biaiser le test. Théoriquement, le comportement des visiteurs sur la page influe sur le positionnement, Google ayant les moyens de savoir si un texte est apprécié ou pas. Si les premiers mots d’un des textes ne plaisaient vraiment pas aux lecteurs, ils seraient susceptibles de partir immédiatement pour trouver leur réponse sur un autre site. Ceci aurait été un gros biais car le positionnement du site n’aurait pas été lié à la quantité de mots, mais au comportement des internautes par rapport aux premières lignes.

Pour limiter ce phénomène, j’ai rédigé et publié la même introduction sur chaque site. Je donnerai des détails sur ce point dans un prochain article car il y a vraiment beaucoup de choses à dire sur le comportement des lecteurs, mais ça c’est un autre sujet 🙂

Qualité équivalente

Baptiste a donné autant d’amour à ces 3 textes et il y a les mêmes idées dans chacun d’eux (d’ailleurs, elles sont contenues dans les 90 mots de l’introduction). La vraie différence entre les textes se situent plus dans la quantité d’informations et le niveau de détails. Évidemment, il y en a beaucoup plus dans le texte de 3000 mots que dans celui de 500 mots.

Cependant, pour moi, il n’y a aucun doute : le texte de 3000 mots a une qualité supérieure. Je ne sais pas si c’est un effet “big is beautiful” ou si Baptiste a eu plus de place pour exprimer son art mais en tout cas je l’ai beaucoup plus apprécié.

Netlinking équivalent

Pour donner un coup de boost aux sites, nous avons fait des liens sur plusieurs sites dédiés au SEO et à la rédaction. Nous avons fais attention d’utiliser le même format pour chaque série de liens, notamment l’ancre, voici quelques exemples :

Liens sur le site de Baptiste
Liens sur mon site

Points mesurés

Au cours de ce test, qui va durer plusieurs années, nous allons nous intéresser à 4 grands points :

  • La position des sites sur le mot-clé “longueur contenu”, ainsi que des mots-clés secondaires comme “nombre mots texte google” ou “taille article seo”. Pour faire ce suivi, nous utilisons SEObserver.
  • Le nombre de visiteurs consultant les sites. Pour cela, nous utilisons Google analytics.
  • Les partages sur les réseaux sociaux. Hélas, nous n’avons pas encore trouvé d’outils pour suivre précisément ce point, si vous en connaissez un, n’hésitez pas à nous en faire part 🙂
  • Les liens naturels obtenus vers les sites. Pour cela, nous utilisons la fonctionnalité “Watch list” de SEObserver, qui nous permet d’être notifiés lorsqu’un nouveau lien est détecté. Pour nous, le lien naturel, c’est l’objectif ultime, la reconnaissance absolue 🙂
    J’en frémis rien que d’en parler 😉

Résultats attendus

Pour moi, c’est une évidence, le site de 3000 mots devrait mieux ranker et drainer nettement plus de visiteurs, pour plusieurs raisons :

  • Il bénéficie d’une autorité plus élevée par rapport aux deux autres sites grâce au nombre de mots (notamment par rapport à celui de 500 mots).
  • Vu qu’il contient beaucoup plus de mots-clés différents, il devrait être visible sur la longue traine et donc drainer plus de visiteurs.
  • Il devrait attirer plus de liens naturels car il est plus complet. Un gros texte donne plus confiance, ce qui est important pour obtenir des liens. C’est un peu l’effet “blouse blanche” des scientifiques ou “costume-cravate” des banquiers : ça ne veut rien dire sur leurs compétences mais c’est plus rassurant qu’un type mal rasé qui porte des tongs.
  • Personnellement, je trouve que la qualité rédactionnelle est supérieure aux 2 autres.

Premiers résultats

Position 0 et TOP 1 en quelques heures !

A peine quelques heures après avoir mis en ligne les sites, longueur-contenu-3000.fr a obtenu la position 0 sur “longueur contenu google” !

J’avoue que j’étais particulièrement excité par ce phénomène ! Vous vous rendez compte ? Une position 0 en quelques heures avec un simple site monopage de 3000 mots ! Si on parvenait à reproduire industriellement cet exploit, nous serions riches dans quelques mois.

Nous n’étions pas au bout de nos surprises car quelques minutes plus tard SEO heros Ninja nous apprenait que Google était en train de placer le site en première position sur “longueur contenu google” !

Malheureusement, 1 heure plus tard ces anomalies ont été corrigées et depuis nous n’avons pas retrouvé cette situation. Un jour peut-être 🙂

Le site de 3000 mots est en 8ème position !

Voici le classement de nos 3 sites aujourd’hui (c’est à dire le 15/05/2020) :

  • 8ème : longueur-contenu-3000.fr
  • 11ème : longueur-contenu-500.fr
  • 16ème : longueur-contenu-1500.fr

Le site de 3000 mots a donc un léger avantage.

Voici le classement global du jour pour le mot-clé “longueur contenu” :

On notera la jolie performance du site de 3000 mots qui est devant webmarketing-com et blogdumoderateur (qui ne sont pas tout à fait des sites monopages sans autorité et tout neufs 😉 )

Evidemment, il est encore trop tôt pour en tirer des conclusions fermes mais ça montre déjà la tendance. Rendez-vous dans quelques mois pour avoir plus de recul sur les positions.

Faites vos pronostics dans les commentaires !

D’après vous quel sera le site le mieux positionné ? Et pourquoi ? Dites-le nous dans les commentaires de cet article 🙂

Quelques réflexions d’experts SEO

Lorsque j’ai présenté ce test à un groupe de copains SEO, ils ont immédiatement fait part de leurs réflexions et ils ont donnés leurs propres retours d”expérience, en voici une sélection :

Le test est public

La première remarque c’est que vu que Baptiste et moi avons communiqué sur le test, il risque fort d’être cassé : il suffit qu’un petit malin fasse un lien bien trusté vers l’un des sites pour tout biaiser.

C’est tout à fait vrai et c’est exactement pour cette raison qu’habituellement les SEO gardent toujours leurs tests secrets, non pas par égoïsme, mais parce que ce sont des choses très fragiles. Un test est difficile à mettre en place et le simple fait d’en parler suffit à le biaiser car cela engendre des recherches “non naturelles” sur le mot-clé testé et des visites “de curiosité” dont le comportement est une anomalie par rapport à la normale.

L’ordre des liens, un facteur de ranking ?

Patrick Valibus nous a fait remarquer qu’en listant les liens vers les sites, Baptiste et moi avons tous les deux mis en premier le site de 3000 mots, ce qui pourrait lui donner plus de poids si l’ordre des liens dans la page est pris en compte par Google (ce point mériterait un test spécifique).

Cependant, je crois que nous n’avons pas mis cet ordre par hasard, nous préférerions tous les deux que nos visiteurs découvrent en premier le site de 3000 mots car nous en sommes plus fiers. Finalement, cet ordonnancement des liens a un vrai sens.

La longueur idéale varie au fil des années

Kévin Jourdan a observé par le passé que la longueur des contenus présents en première page d’une SERP varie fortement en fonction des mots-clés et de leur intention (ce qui rejoindrait les conclusions de l’étude de Neil Patel). Chaque SERP a donc une longueur “cible” et des tools comme Surfer permettent de checker ça et de s’adapter.

Étant donné, que les SERP évoluent au fil du temps, la longueur moyenne des contenus évolue aussi. Dans la thématique “pharmacie” par exemple, Kévin avait observé que la longueur des textes était passée de 1000 à 3000 mots au fil des années sur une requête informationnelle, avant de revenir à 1000 mots de longueur moyenne plusieurs mois plus tard.

Ajouter ou retirer du texte pour coller au nombre moyen de mots de la SERP visée permet à ses pages de revenir dans le TOP 10.

Ajouter régulièrement du contenu pour se maintenir en TOP 3

Theopat m’a expliqué que le fait de rajouter entre 200 et 600 mots supplémentaires à ses pages chaque année depuis 3 ans leurs permettaient de rester dans le top 3. Cependant, il faut que ce soit du vrai contenu complémentaire, pas du texte bidon juste pour remplir la page.

Le nombre de mots minimum n’existe pas

Pour David Groult, il n’existe pas un nombre de mots minimum universel pour maximiser les chances de positionnement d’une page sur un mot-clé. Le volume du contenu est essentiellement lié à la nature même du mot-clé ciblé, et à la concurrence autour de ce mot-clé. Sur une expression de très longue traine où la réponse peut être donnée en quelques mots seulement, il est totalement inutile d’empiler les mots pour atteindre un certain seuil.

Il faudra toutefois veiller à bien remettre le contexte de l’intention du mot-clé pour assurer une réponse la plus claire et la plus précise possible. Un outil comme Thruuu peut être très utile pour analyser et comprendre une SERP et estimer le nombre de mots nécessaires pour le contenu d’une page. Il faudra ensuite comprendre les différentes intentions derrière le mot-clé cible pour répondre de façon structurée aux différentes questions.

Suivi du test

Baptiste et moi ferons régulièrement des points sur ce test sur les réseaux sociaux et dans des articles de nos blogs. Je vous recommande de nous suivre activement pour connaître la suite de cette aventure 😉

Pour suivre les actus de Baptiste Giraud :

Pour suivre mes actus :

Besoin de nous ?

En attendant les résultats de ce test, n’hésitez pas contacter Baptiste pour :

De mon côté, je vous propose de :

N’hésitez pas à commenter cet article si vous avez des questions ou si vous voulez faire des retours d’expérience sur la longueur des textes pour le SEO 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *